• Et si c'était possible ? Illuminer sa vie grâce à la psychothérapie. De Martine Samama Levy

    Et si c'était possible ? Illuminer sa vie grâce à la psychothérapie. De Martine Samama Levy

    Et si c'était possible ? Illuminer sa vie grâce à la psychothérapie. De Martine Samama Levy

    L’histoire :

    Installez-vous confortablement, nous allons bientôt décoller...

     

    Et si vous découvriez ce qu’une véritable psychothérapie peut vous apporter ? Et si vous posiez sur le monde un regard neuf, avec le cœur plutôt qu’avec les yeux ? Alors, prêt à embarquer pour l’univers des possibles ? Nous survolerons l’usine à peurs, le désert du doute, le marécage de la culpabilité, ainsi que la forêt des croyances limitantes et des pensées toxiques. Ces quelques turbulences seront vite oubliées une fois arrivés à destination où une chaude vibration de sérénité, de plénitude et de joie viendra vous envelopper au son de la douce mélodie nommée bonheur. Et si c’était possible ?

    Préface du Dr Luc Bodin

     

    Grâce à cet ouvrage accessible à tous, découvrez le bonheur d’une psychothérapie réussie et vivez-le au quotidien... ;) 

     

    Mon avis : 

    Ne prenez pas peur, ce n’est en rien un livre médical et barbant. Bien au contraire ! Je le classerais dans la catégorie « bien-être et apprendre à être soi ».

    Déjà le commencement de cet ouvrage n’entre pas directement dans le 'pourquoi suivre une psychothérapie'. Ce premier chapitre est une magnifique entrée en matière dans le « s’affirmer tel qu’on est et oser être soi ». Il évoque le chemin de vie de l'auteur pour devenir la psychologue qu’elle est aujourd'hui. A travers des mots simples, l’auteure explique sa décision de changer de vie, mais surtout tout le cheminement qui l’y a amené pour jouir pleinement de sa nouvelle vie de psychothérapeute. Surtout, Martine Samama Levy n’oublie pas d’évoquer tous les obstacles que beaucoup de personnes peuvent semer sur notre route (consciemment ou inconsciemment), mais aussi les freins qu'on se met souvent soi-même (aussi inconsciemment ou sciemment).

    J'ai adoré ce livre dès cette première partie, car ça a fait beaucoup écho en moi. Mais aussi parce que c'est l'histoire d'une femme qui apprend à s'écouter, qui apprend à mettre une distance avec les "qu'en dira-t-on" et les "bien-pensants", qui doute et se bat pour avancer. J'aime beaucoup les images utilisées par l'auteur qui nomme chacune de ces émotions qui nous freinent Dame Peur, Dame Culpabilité, Monsieur Jean Doute... C'est si joliment illustré et représentatif de ce qu'on vit chaque jour (encore faut-il l'admettre et en prendre conscience ! ).

    La suite est clairement orientée « psychothérapie ». La seconde et plus grosse partie nous explique le pourquoi et l’intérêt d’une psychothérapie. Mais elle ne nous parle pas psychologie, philosophie, médicale. Non elle nous montre à travers des exemples nombreux toutes les réactions, attitudes, reflexes que nous avons et qui nous fait avancer ou pas. Elle nous montre comment consulter un psychothérapeute nous aide à prendre conscience de qui nous sommes et comment nous fonctionnons.

    Les chapitres de cette partie sont structurés de manière à explique en quoi suivre une psychothérapeute peut être bénéfique, sur quels plans. Et c'est quelque chose que j'ai beaucoup de mal à expliquer à de nombreuses personnes. Je suis convaincue du bien fait d’une telle démarche. Encore faut-il trouver le bon interlocuteur et les bons outils !

    Suivre une psychothérapie, voir régulièrement un psychologue, ce n'est ni une tare, ni signe de maladie psychique lourde, ni signe de lourde dépression. C'est simplement un moyen pour identifier et comprendre qui on est et comment on fonctionne, comment trouver les déclics en nous pour avancer sur notre petit bonhomme de chemin.

    Dans un environnement neutre, avec les bonnes questions qu'on ne sait pas se poser, avec un apprentissage du 'savoir exprimer ce qu'on ressent' par quelques biais que ce soit, avec une aide à identifier nos nœuds émotionnels, nos limites, nos possibilités de chemins à emprunter vers un bien-être pour nous. C'est tout cela les séances avec un psychologue, et bien plus encore. Pour moi, c'est clairement apprendre à vivre pour moi, à penser pour moi.

    Appelez cela de l'égoïsme si vous voulez. Mais je suis tellement formatée en "penses aux autres d'abord" que ça m'en a bouffé toute ma vie, aujourd'hui j'apprends à prendre de la distance pour me préserver moi. Et c'est un long travail, avec des moments bien, d'autres où je plonge, d'autres où j'en prend conscience et corrige le tir, .... Sans l'aide des psychologues, il y a longtemps que je serai devenue complètement effacée dans cette vie de terrienne aux profits des autres. Et c'est pourquoi cet ouvrage a fait beaucoup écho en moi. Il explique tout cela tellement bien, d’une manière simple et ciblée à la fois. L’auteure évoque les nombreux chemins possibles avec des illustrations de cas concrets qu’elle a rencontrés et qui évoque forcément qqch à chacun. Ce n'est ni lourd de termes médicaux (le peu qu'il y a est vraiment défini parfaitement pour tout néophyte), ni un jargon torturé de psy qui voudrait nous noyer dans sa science, ni une leçon de morale. On y comprend comment fonctionne un être humain en grandes lignes. On y comprend à quel point notre psyché est complexe et propre à soi. On découvre ce qu'être une personnalité construite dans sa propre identité et équilibrée, et bien sûr l'inverse, avec la panoplie de clés possibles et propres à chacun pour permettre cet équilibre.

    Ce n'est pas une psychothérapie clé en main. Loin de là. Ce livre nous montre que chaque être est différent, fonctionne différemment, acceptera l'analyse différemment, s'adaptera différemment aux conséquences pour lui. On y comprends aussi que nous n'avons pas toujours toutes les clés et que l'enfant que nous étions a pu enfouir des éléments clés que nous ne retrouverons peut-être jamais. On y comprend surtout que chacun avance à son rythme, avec les méthodes qui lui conviendront à lui et pas forcément aux autres, avec le temps et la patience qu'il faudra, on y apprend que rien n'est inéluctable si on conçoit un tant soit peu à ouvrir un minimum son esprit et à accepter ses actes, ses défauts, ses qualités, ce que l'on est dans notre entièreté. J'aurai grandement aimé suivre une psychothérapie dès mes 10 ans pour ne pas gâcher autant d'années et me sentir plus forte aujourd'hui. Et j'aurai adoré avoir l'auteur comme psychothérapeute. On ne refait pas le monde, mais on avance avec les moyens du bord.

     

    "La vie est belle et cruelle à la fois, elle nous ressemble parfois"  (La vie est belle, INDOCHINE)

     

    La 3eme partie nous parle spiritualité. N'y voyez rien de religieux, spécial, « space » ou étrange. L'auteur nous parle de ce que je nommerais "la vraie spiritualité" : l'essence d'un être. Toujours par des exemples concrets, variés et parlant, l'auteur sait nous amener dans son état d'esprit ou sa vision si large et réaliste de l'être humain.

    La 4eme partie sur l'aspect médical et perception de la profession m'a moins passionnée. Mais elle est néanmoins très réaliste, c'est une belle analyse de la relation medecin/patient/media/société et de tout ce que ça interfère dans notre développement personnel.

     

    Pour résumer, c’est un livre qui vous fait grandir en vous. Il vous montre que consulter un psychologue, est une aide non négligeable à réaliser le chemin de vie qui vous conviendra le mieux. Explorer son être sous un autre angle est bénéfique à tous. Que ce soit pour quelques séances, un souci précis, ou plus.

    Martine Samama Levy exprime le cheminement d'une psychothérapie, ses bienfaits, ses limites, ses diverses chemins adaptés à chaque personne. Son écriture est fluide, claire, directe et imagée à la fois.

    Le petit plus que j'ai adoré sont les petits noms donnés à nos freins et quand l’auteure illustre certains faits par des extraits de paroles de chansons de musiciens contemporains et français.

     

    Un ouvrage à mettre entre toutes les mains !

     

     

    #servicepresse sur SimPlement

    « La fille qui lisait dans le métro de Christine Feret-fleuryL'homme à l'amer de Olivier Guérard »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Août à 22:10

    Bonsoir,

    un grand merci pour cette belle chronique. Je suis très heureuse que mon livre vous ait plu. C’est merveilleux car ce que vous avez ressenti correspond bien à ce que je souhaitais transmettre ! Merci

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Vendredi 3 Août à 22:13

    Mon commentaire a été tronqué....Je vous souhaite plein de belles choses sur votre chemin. Si vous avez des questions n’hésitez pas ! 

      • Vendredi 3 Août à 22:17

        Merci à vous pour ce bel ouvrage et à votre éditeur pour me l'avoir partagé en Service Presse. J'espère pouvoir le faire lire à de nombreuses personnes qui ont bien besoin de comprendre qu'une séance avec un psy n'est pas une honte, ni une maladie ;)

        bonne continuation à vous. au plaisir. 

        Kaya

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :