• Meilleurs ennemis de Sally Thorne

    Meilleurs ennemis de Sally Thorne

    Meilleurs ennemis de Sally Thorne

    L’histoire :

    « Une nouvelle voix mordante, brillante et hilarante.  Meilleurs ennemis va bouleverser le monde de la comédie romantique. C'est l'une des meilleures que j'ai jamais lues ! »  Kristan Higgins

     

    Avec ce premier roman, Sally Thorne fait une entrée fracassante dans l’univers de la romance. Cette comédie hilarante et sexy explore la frontière parfois très mince entre l’amour et la haine au bureau.

     

    Le jour où Lucy rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ? 

     

     

    Mon avis : 

    Déroutant et décapant sont les premiers mots qui me viennent pour qualifier ce roman. Romantisme ? Certes ! Mais n'attendez pas de "l'eau de rose". Il y en a, mais sinueuse, cachée, sous-jacente. Et on ne le comprend que bien des pages passées. C’est une comédie romantique et drôle, pleine de piquant et de maturité.

    L'histoire est racontée du point de Lucy, mais on ressent toute la complexité et la profondeur du personnage de Josh à travers le regarde de la belle. Les tourments de chacun sont évidents plus les pages passent.

    Étape par étape, leurs jeux de défi évoluent et insinuent le doute dans les perceptions que la jeune femme a des réactions et attitude de son rival. L'histoire est très bien ficelée et crédible.

    J’ai particulièrement aimé le fait que (pour une fois) ce n’est pas la rencontre qui crée la prise de conscience de l’amour entre eux. L’auteur explique le temps passé entre la première rencontre et le moment de l’histoire à travers les mots de Lucy et en quelques pages. Il n’a aucune description ennuyeuse. C’est un ton direct, simple et drôle à la fois.

    Chaque phrase a son intérêt dans l'histoire et la découverte de l'autre. Je me suis retrouvée happée dans une histoire riche en émotion, en découverte de soi, en leçon de vie.

     

    Un vrai bijou de romance avec de personnages haut en couleur, attachants et réalistes.

     

    « La fabrique cachée des sentiments de Hélène Philippe (1&2)Rêver n'est pas un vilain défaut de Carole Cerruti »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :